Présentation des terrasses

Notre séjour est entouré de trois terrasses non communicantes au 4ème et dernier étage de notre petite copropriété. Les immeubles voisins sont des immeubles de bureaux. Ce n’est pas un voisinage bien gênant mais, pour garantir notre intimité, nous avons quand même partiellement entouré les terrasses de treillages en bois. Les premiers plants sont arrivés en 2009.

Terrasse nordterrasse nord 1

La plus petite terrasse fait 10m2 et est exposée nord. En hiver, elle ne reçoit aucun rayon de soleil. Le reste de l’année, il y a du soleil le matin et le soir. C’est là que nous avons installé un composteur rotatif, un bac de rangement (outils et produits divers), ainsi qu’une petite table et deux chaises. Depuis plusieurs années y prospèrent un érable du Japon, trois hortensias différents, un oranger du Mexique et un lierre qui grimpe sur les treillages.2016-06-28_18h24_11 Lire la suite

Publicités

Juin sous la pluie

Pas un jour sans pluie depuis une éternité.  Le barbecue est toujours bien rangé à la cave, la mousse revient à certains endroits de la terrasse, les limaces sont bien présentes, les coques de cacao ont pourri au contact avec le terreau (j’ai dû tout enlever). Bref, c’est déprimant. J’ai réussi à faire quelques photos entre deux averses.

Sur la terrasse nord, l’érable du Japon et les hortensias  sont bien les seuls à ne pas se plaindre de la pluie.

terrasse nord érable du Japon (480x640)

Lire la suite

Leçon 1 – Tous les jours sur la terrasse tu iras

Sauf si les terrasses sont glissantes, je jette un œil à l’état des plantes tous les jours. Cela permet de déceler rapidement si quelque chose ne va pas et d’y remédier sans trop de difficultés, en tout cas le plus souvent.

Besoins en eau : nous avons installé un système d’arrosage automatique, mais nous ne le faisons fonctionner que lorsque nous sommes absents. Il pleut souvent à Bruxelles, il est rarement nécessaire d’arroser toutes les plantes, tous les jours. S’il a plu, je vérifie le niveau du pluviomètre. S’il est au moins à moitié plein, je sais que très peu de plantes auront besoin d’un complément d’eau. Je regarde ensuite l’état du terreau et si certaines feuilles ont tendance à piquer du nez comme c’est le cas du figuier ou des hortensias s’il a fait bien chaud. Lire la suite