Octobre en terrasse

Mois d’octobre surprenant avec de nouveaux records de température battus à Bruxelles :  25° à la mi-octobre. Mais qui va s’en plaindre 🙂

Les terrasses ont pris de belles couleurs automnales. Si l’hortensia Annabelle a déjà perdu toutes les siennes,  le Sumac de Virginie, l’érable du Japon ou la vigne vierge sont au sommet de leur forme et offrent des couleurs spectaculaires, bien qu’éphémères. Les jasmins étoilés ont aussi commencé à rougir.

Certains plants sont encore magnifiques. C’est notamment le cas du rosier the Fairy qui produit des fleurs non stop. Pas de doute, c’est mon coup de cœur de l’année. Cela renforce mon envie d’avoir encore plus de rosiers chez nous.

Travaux du mois:

  • Continuer à donner de l’engrais liquide aux plantes fleuries jusqu’aux gelées.
  • Fermer l’arrosage automatique pour l’hiver :
    • vider l’eau contenue dans les tuyaux,
    • mettre à l’abri le programmateur et l’araignée,
    • enlever les embouts du goutte à goutte des pots.
  • Rentrer les produits de traitement à la cave : à part l’engrais pour plantes fleuries, je n’utiliserai plus rien cette année. Comme ces produits ne sont pas faits pour résister au grand froid, je les descends à la cave pour l’hiver. C’est une occasion de mettre un peu d’ordre dans le bac de rangement qui reste en permanence dehors.
  • Ramasser les feuilles : finie la corvée de balayage, nous avons acheté un aspirateur-souffleur et cela change tout 🙂

Je peux enfin attraper facilement toutes les feuilles, y compris celles glissées entre les lattes en bois du sol ou coincées dans les treillages, sans oublier celles inaccessibles au-delà des rambardes. J’ai déjà rempli  un grand sac de 60l de feuilles bien tassées. Dommage que notre composteur soit plein et n’ait pas pu en profiter.

  • Planter bulbes et fleurs d’hiver : cette année, j’ai acheté des bulbes de muscaris  et de narcisses de petite taille que j’ai plantés dans 2 pots. Ils fleuriront à des moments différents au milieu des petites pensées que j’ai plantées sur le haut des pots dans une composition jaune et bleue. J’ai aussi planté un skimmia qui donnera de la couleur pendant l’hiver avec ses petits fruits rouges au milieu de pensées pourpres.

Récoltes du mois :

Basilic et menthe : ce serait dommage de voir les plants geler sans pouvoir encore en profiter tout l’hiver. Il suffit de récolter les plus belles feuilles, les étaler sur un papier cuisine et les mettre au congélateur jusqu’à ce qu’elles raidissent. Ensuite les conserver au froid dans un sac de congélation.  Cela prend un peu de temps, mais cela en vaut la peine.

Mes envies :

Je n’ai pas encore trouvé le lilas que je cherche, c’est à dire à petites feuilles (plus adapté à la vie en pot), mais aussi doté d’une couleur soutenue. Je ne désespère pas  d’y arriver avant notre rendez-vous de novembre en terrasse 🙂

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s